NEBULAR n° 43
Direction Génora
 
TITRE ORIGINAL
Vorstoß nach Genora
 
Traducteur : Gérard Girolami
 
   
    Nous sommes le 2 juillet 2120 et les évènements qui se sont déroulés sur le monde natal des Shwakans ont une fois de plus montré à quel point les Guerriers Temporels étaient peu désireux d’envisager un quelconque compromis dans leur Guerre Éternelle.

    Heureusement, Hassan Khalil a pu vaincre l’un de ceux-ci et engranger à cette occasion de nouvelles informations qui soulignent encore un peu plus le danger de la situation actuelle car les deux belligérants, Génorants et Guerriers Temporels, bien qu’ennemis, s’opposent pour des raisons différentes à l’Humanité et à ses alliés qui ne peuvent qu’amèrement constater qu’ils se trouvent maintenant pris entre deux feux.

    Si toute tentative de discussion semble vouée à l’échec, et de nouvelles attaques devoir être envisagées à court terme avec les Guerriers Temporels, les Génorants, qui, par la voix de P’tomer, dénient tout droit à l’existence pour l’Humanité, ne se sont plus manifestés depuis la confrontation sur Kryos.

    Les anciens protecteurs de la galaxie pourraient, de ce fait, être plus accessibles à des négociations et à un compromis que les sinistres Andromédans, mais, avant de lancer une dernière démarche pour essayer d’instaurer un éventuel dialogue, il faut d’abord savoir où trouver cette antique civilisation. De nombreux mythes et histoires parlent d’un monde légendaire central sur lequel ils résidaient et d’où ils ont développé leur réseau de portails galactique, mais, durant les troubles du million d’années passées, la position de l’une des planètes les plus importantes de la Voie Lactée a été perdue.

    Il existe peut-être un moyen d’arriver à Génora, mais le fait que ses habitants envisagent de modifier les changements survenus sur la ligne temporelle montre que toute tentative de contact risque de présenter d’énormes dangers pour tous les participants.
 
© Michel Vannereux